Madagascar

voyage moto en madagascar

Le spécialiste de la randonnée motorisée à taille humaine. Tél : 04 94 32 63 02

Sur la Piste des Baobabs

Nos produits restent des circuits aventure.
Les programmes proposés n’ont qu’un caractère de principe et ne tiennent pas compte des aléas du voyage : état des routes ou des pistes, météo, panne, accident, fatigue ou autres incidents… Ceux-ci peuvent nous contraindre à modifier le déroulement du voyage et le découpage des étapes…
Un éboulement, une crue, une intempérie peuvent nous surprendre au détour d’une termitière et nous obliger à rebrousser ou à s’armer de patience lorsque la sagesse l’exige parfois.
C’est connu, des liens se tissent dans l’imprévu ou les conditions difficiles ; étonnamment ce piment est souvent la clé d’une expédition réussie.

Etape 1

Jour 1 – Débarquement Antananarivo

Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel. Prise en compte des engins et formalités d’usage suivant l’heure d’arrivée…

Etape 2

Jour 2 –Antananarivo – Ansirabe – 150 km

Le tracé avale d’emblée environ 35 km de nationale 1 jusqu’à Arivonimamo, avant de bifurquer dans la terre sur un premier tronçon de piste un tantinet technique. Là, le 4×4 d’assistance poursuit sur la route et rejoint le groupe le soir. Le déjeuner est pris dans un petit resto de brousse à Faratsho. Puis c’est une piste plus roulante qui débarque l’équipée à Ansirabe. Dîner et nuitée à l’hôtel Vatolahy.

Etape 3

 Jour 3 –Ansirabe – Miandrivazo – 246 km

L’itinéraire s’offre une pause sur les berges du lac sacré de Tritriva. Rejoint par la même piste bien roulante, un autre plan d’eau scintillant attend les explorateurs avec le grand lac d’Andraikiba. Puis, quittant les hauts plateaux après le déjeuner, notre échappée file sur Miandrivazo, bled campé sur les berges du fleuve Tsiribihina. Dîner et nuitée à l’hôtel Princesse Tsiribihina

Etape 4

Jour 4 –Ambatofinandra – Morondava – 286 km

Lors de cette étape, on change de décor, et notre équipée bascule dans « un autre pays » ! Noyées dans un environnement sublime, nos déambulations s’échouent sur la plage du Canal du Mozambique. Des bouquets de baobabs majestueux annoncent l’arrivée à Morondava. Dîner et nuitée à l’hôtel Sables d’Or.

Etape 5

 Jour 5 –Monrondava – Monrondava (Forêt Kirindy – Allée des Baobabs) – 130 km

Une immersion époustouflante en pleine forêt de Kirindy (vestige de la forêt primaire sèche ; c’est la plus intacte de l’ouest malgache) attend les explorateur. Le spectacle vaut le détour ! Parfaite mise en jambe avant le grand bain vers le sud, la piste sablonneuse empruntée remonte la fameuse allée des baobabs. Une balade d’environ deux heures au cœur de cette forêt touffue nous permet d’observer les huit espèces de lémuriens (dont Microcebus, Chéirogales, Lepilemur, Phaner à Fourche, Mirza, Cocquereli…).  Cet habitat est aussi le royaume des rongeurs, dont le rat sauteur géant Vositse. Le Fosa rôde aussi dans les parages. Ce félin est le plus gros carnivore de l’île. De nombreuses essences d’arbres s’enracinent à cet endroit, dont les bois précieux comme le bois de rose, le palissandre, l’ébène. On observe ici également trois types de baobabs : le Renala au tronc fin et gris, le Bozy au tronc rouge en forme de bouteille, et le Za Grande, gris aux fruits ovales. Cette boucle peut aussi se jouer en farniente sur la plage…

Etape 6

 Jour 6 – Morondava – Belo-sur-Mer – 110 km (3 à 10 heures de roulage suivant expérience).

L’étape semble courte… Mais les pilotes qui n’ont pas encore l’expérience du sable vivront une journée intense… L’impressionnante traversée de la rivière Kabatomena par un passage à gué d’environ cent cinquante mètres de large marque le début de la matinée. Puis nos traces s’enfoncent dans un paysage de bush, forêt sèche, jusqu’au lac salé de Belo ; traversée des salines pour rejoindre Belo-sur-Mer, village de pêcheurs réputé pour la fabrication de boutres. Déjeuner pique-nique. Dîner et nuitée à l’hôtel Tsara Belo.

Etape 7

Jour 7 –Belo-sur-Mer – Mange – 100 km

Quittant la côte, l’itinéraire se débine vers l’intérieur des terres. Entrecoupée par quelques gués, tantôt en latérite, tantôt sablonneuse, la piste reste technique. Dîner et nuitée à l’hôtel Kanto.

Etape 8

 Jour 8 –Mange – Ifaty – 250 km

Ambiance locale et animation garanties dès le matin sur le fleuve pour rejoindre Béfandriana ; les machines sont hissées sur le bac. Là encore, les pistes empruntées, variées et plutôt techniques réclament un maximum d’attention. Même si le rythme n’est pas très rapide, cette longue journée est ponctuée par de nombreux pièges ; termitières et autres surprises surgissent au fil des kilomètres, prudence… Surchargés d’indigènes ou de coton, d’énormes camions de brousse ballotés par les cahots progressent lentement. Les autochtones squattent la route à pied ou sur des carrioles attelées aux zébus. Le klaxon est nécessaire les jours de marché pour se frayer un passage dans la foule. Des baobabs majestueux, énormes, trappus et rondouillards jaillissent d’une savane arborée et jalonnent joyeusement le tronçon du jour qui s’échoue en apothéose sur une plage merveilleuse… De grands couloirs de sable annonçaient la côte toute proche, et le village de pêche d’Ifaty. Un moment de farniente est attendu par l’équipée. Dîner et nuitée à l’hôtel Bamboo Club.

Etape 9

 Jour 9 –Ifaty – Salary – 100 km

Quatre heures durant, un tronçon idyllique serpente sur le sable blanc. L’endroit est féerique. Nous foulons la plus belle plage de la planète !… Dîner et nuitée à l’hôtel Ankasy Lodge.

Etape 10

Jour 10 –Salary – Tuléar – 150 km

Dîner et nuitée à l’hôtel Victory.

Etape 11

 Jour 11- Embarquement Antananarivo, puis vers l’Europe…

Vol intérieur pour un premier atterrissage sur l’aéroport international d’Ivato avant de s’envoler pour l’Europe…

Prochains départs :

Voir plus de dates