Espagne

voyage moto en espagne

Le spécialiste de la randonnée motorisée à taille humaine. Tél : 04 94 32 63 02

A la croisée des Sierras

Le programme proposé n’a qu’un caractère de principe et ne tient pas compte des aléas du périple.
Les étapes proposées pourraient être redécoupées sur place en fonction de l’état des routes ou des pistes, de la météo, du niveau des participants, de l’état de fatigue général, d’une panne mécanique, d’un accident, d’incidents divers, ou tout simplement de l’inspiration de l’équipe.

Et encore…
La mise en place du circuit a nécessité plus de deux mois pleins de repérages entêtés sur le terrain.
Un itinéraire n’est jamais figé. Il reste en perpétuelle évolution au fil des sessions proposées.

 

Etape 1

Jour 1 – AÏNHOA – AIZPUN – 153 km

Journée courte de mise en jambe : petites routes entrecoupées de tronçons d’anthologie sur des pistes qui s’accrochent aux montagnes verdoyantes. Juste après le déjeuner, le parcours joue les équilibristes en se hissant sur une ligne de crête piquée d’éoliennes, et bien abrupte.
Parsemé de chevaux, ovins, bovins et caprins, l’endroit est fabuleux. Fougères, bruyère, gentianes et digitales tapissent les talus. Mille parfums de fleurs embaument une prairie bien colorée.
Dans cet alpage bariolé, un brin curieuses au passage de notre cortège casqué, des vaches aux soyeuses robes caramel et aux fines frisettes blondes s’affairent à mâchouiller quelques graminées…

Etape 2

Jour 2 – AIZPUN – VEGA-DE-PAS – 323 km

Ça monte en puissance. Le relief s’accentue pour le plus grand bonheur de tous. Mais il convient d’en garder un peu sous le pied en début de journée car nous sommes face à une sacrée étape, l’une des plus longues du séjour.
Final en apothéose dans la Vallée du Pas, véritable canyon du Colorado vert !

Etape 3

Jour 3 – VEGA DE PAS – LUGEROS – 284 km

Le tracé ondule sur des plateaux infinis où le ciel semble ici un peu plus grand qu’ailleurs… Ouvrez bien les mirettes, le film défile en cinémascope et vous êtes l’acteur principal !
Nous reprenons de l’altitude en fin de journée. On enjambe un dernier cordon pour basculer dans des gorges profondes et étriquées où est niché notre hébergement.

Etape 4

Jour 4 – LUGEROS – SORBEIRA – 180 km

Tout en arpentant des paysages véritablement époustouflants, nous calmons un peu le jeu au niveau du relief. Rassurez-vous, le répit est de courte durée ! Dans l’après-midi, le parcours se déchaîne à nouveau dans des montagnes pelées. La piste gesticule dans tous les sens avant de s’échouer dans une petite vallée perdue.

Etape 5

Jour 5 – SORBEIRA – TREFACIO – 156 km

En début d’étape, nos pérégrinations s’égarent entre vignes et cerisaies. Et, en point d’orgue de la matinée, ne nous vous avions pas promis une belle et nouvelle surprise pour la pause du midi ? En équilibre au-dessus d’une vallée tapissée de châtaigniers séculaires, posé là, en plein cœur des Médulas, une région féerique, un resto juste magique attend les compagnons d’aventure avec les petites spécialités campagnardes mitonnées par Maria… Ensuite, le tracé se débine à nouveau dans la montagne avant de plonger chez Margarita.

Etape 6

Jour 6 – TREFACIO – ALMEIDA – 287 km

Dans une ambiance de Far West, l’itinéraire nous embarque bientôt dans des hameaux typiques écrasés par la chaleur. Des ruelles aux pavés disloqués desservent des habitations pour la plupart désertées. À l’heure du déjeuner, un fumet alléchant nous aspire là, en plein cagnard, vers un restaurant inattendu… En passant au Portugal, l’itinéraire s’installe rapidement sur les surplombs du Douro. L’après-midi, de belles pistes filent résolument plein Sud. Certaines portions parfois sablonneuses serpentent entre d’énormes blocs de roche, pour terminer à Almeida.

Etape 7

Jour 7 – ALMEIDA – NAVALUENGA – 332 km

Entre les bosquets de chênes verts, une piste onctueuse s’étire sur les plateaux arides, pour nous remmener en Espagne avec une première escale matinale dans la bourgade fortifiée de Cuidad Rodrigo. Et ça repart aussitôt pour de nouvelles ascensions et d’autres découvertes dans la Sierra de Gredos.

Etape 8

Jour 8 – NAVALUENGA – CAMPILLO-DE-RANAS – 317 km

Le festival continue dès les premiers tours de roues une fois quitté el-Hotelito !… L’équipée ricoche sur les berges d’un lac tentaculaire avant de se perdre sous les grands pins. Un dernier pont de pierre s’arc-boute sur le torrent. Une piste bétonnée zigzague sur les bancs rocheux. Et d’un coup, nous voici débarqués dans le village aux pierres noires…
Ces 300 kilomètres-là vous vous donner la délicieuse sensation de traverser plusieurs pays…

Etape 9

Jour 9 – CAMPILLO-DE-RANAS – TUDELA – 364 km

Une piste pleine d’entrain vagabonde sans répit dans un paysage infini. Après le bien nommé Canyon aux Vautours, accroché au balcon
d’el-Buste et ses roches d’un rouge très profond, un audacieux toboggan pose l’échappée sur le seuil d’une étendue désertique. Quel spectacle !

Etape 10

Jour 10 – TUDELA – AÏNHOA – 303 km

L’itinéraire débute par une belle et surprenante incursion dans le désert des Bardenas. Ensuite, on file directo vers les Pyrénées. Après Larau, de minuscules et vertigineuses routes de crêtes agrippent le Pays Basque. Ça tournicote dans tous les sens.
Entre bananiers et fougères, le dernier tronçon dégringole vers Aïnhoa pour un retour à notre point de départ.

DÉCLINAISON 7 ÉTAPES

Nous proposons également une version raccourcie.
Dans ce cas, les participants rejoignent l’équipée au soir de l’étape 2 du circuit complet. Ce n’est qu’à quelques encablures par la route directe d’Aïnhoa. En enquillant à partir de l’étape 3, on profite de la partie la plus éblouissante du périple en enchaînant les étapes, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9, soit 7 tronçons d’anthologie. Notre contrat est rempli avec brio et élégance ! De l’hôtel du Jour 9, il ne reste plus qu’à rembobiner 2 petites heures en direct pour rallier l’arrivée… Et tu t’en retourneras au pays avec une flopée de belles images et des souvenirs plein la tête, bref, avec un véritable butin d’émotions !

Prochains départs :

Voir plus de dates